Autoanalyse proposée aux médecins en difficulté à Montpellier, Lille, Bordeaux…

Après un premier entretien téléphonique entre le médecin demandeur et le médecin effecteur MOTS, ce dernier adresse un questionnaire d’autoévaluation et prend rendez-vous avec le médecin demandeur soit à son cabinet, soit dans un autre lieu choisi par les deux praticiens.

Ce questionnaire s’inscrit dans une démarche positive et volontaire afin de laisser le médecin libre d’évaluer son organisation, sa façon de travailler, son vécu, etc. Grâce à l’aide d’un professionnel compétent et indépendant, se régulant avec nos deux conseillers techniques, un point est fait sur le degré d’épuisement professionnel selon des méthodes variées.

Des solutions sont recherchées, toujours dans le respect des valeurs du médecin demandeur et dans une démarche personnalisée.

L’objectif est de permettre de faire un diagnostic de situation grâce à cinq questions fondamentales, pour en tirer des pistes d’amélioration. Ce qui est attendu de cette autoanalyse, c’est bien l’élaboration d’un projet personnel de santé : prendre soin de soi, organiser son travail et préserver sa santé.

Médecin Autoanalyse
questions analyse peronnelle

Quelles questions se poser ?

Qui suis-je ?

Votre âge, votre statut, votre vie familiale, vos pathologies et vos traits psychologiques interviennent sur votre comportement. Vous tenterez de mettre en évidence comment vous vivez votre métier et comment vous acceptez votre condition et votre état.

Qu’est-ce que je fais ?

Vous explorez l’organisation de votre cabinet, votre mode d’exercice et vos relations avec les patients et confrères. Vous faites aussi le point sur votre vie extraprofessionnelle, le temps que vous prenez pour vous, pour votre formation et vos échanges. Cette évaluation de votre vie socioprofessionnelle vous aidera à préciser vos capacités à résoudre seul vos problèmes.

Quel est mon problème ?

Il s’agit de repérer les facteurs favorisant ou limitant les risques psychosociaux. Il est important d’identifier tous les problèmes qui influenceront votre démarche.

Qu’est-ce que je sais ?

Il est fondamental de savoir comment vous expliquez votre problématique, à quoi vous l’attribuez. Des conceptions erronées, des lacunes, des erreurs de raisonnement ou des insuffisances de savoir-faire peuvent être à l’origine de comportements inadaptés.

Quel est mon projet ?

Il est important de repérer quels sont vos besoins immédiats, ainsi que vos projets professionnels et de vie. Formulé par vous même ou proposé par l’accompagnant, le projet sera défini avec les informations recueillies. Il doit être considéré comme important et valorisant, facile à mettre en œuvre et réalisable à court terme. Ce projet constituera la source de votre motivation.