Un soutien psychologique apporté aux médecins de Toulouse, Lille, Montpellier…

Il n’est pas toujours simple pour les médecins d’accepter qu’ils rencontrent un problème et ont besoin d’aide. La culpabilité, la pudeur, le déni ou l’insécurité sont autant de sentiments pouvant conduire à l’épuisement professionnel. Une écoute attentive, un accompagnement vers une meilleure autonomie et une meilleure organisation de son activité professionnelle, voilà les solutions que propose notre association MOTS.

Nos médecins effecteurs proposent plusieurs rencontres, téléphoniques ou non, afin d’évaluer les besoins du médecin-demandeur. Des solutions pratiques de réorganisation ou bien une orientation vers des professionnels adaptés (expert-comptable, psychologue…) sont recherchées avec le médecin appelant. Nous intervenons à Montpellier, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Limoges, Orléans, Lille, Paris, Amiens et Caen.

Pour nous joindre, un seul numéro : 0608 282 589. Contactez-nous sans hésitation, nous sommes disponibles 24h/24.

Médecin concerné et carteMIN

Vous êtes concerné si…

– Vous êtes un jeune médecin en cours d’installation et ne savez pas comment organiser votre activité.

– Vous êtes installé depuis longtemps mais n’avez plus de ressort ni d’envie professionnelle ; vous aimez votre métier, mais vous en avez «ras le bol»…

– Vous êtes perdu dans votre exercice professionnel et ne savez pas comment orienter votre carrière.

– Vos responsabilités vous pèsent et vous envisagez d’arrêter ou de transformer votre activité professionnelle, mais ne savez pas comment vous y prendre.

– Vous êtes en conflit avec vos associés, votre entourage ou votre hiérarchie, mais ne savez pas comment résoudre discrètement cette situation qui vous mine.

– Vous vous savez addict au travail, à l’alcool, à une drogue…, et vous voulez vous en sortir mais ne savez pas comment.

– Vous croulez sous les problèmes administratifs ou financiers qui vous empêchent d’être serein face à vos patients.

– Vous pensez assumer vos difficultés professionnelles, mais vous n’assumez que la politique de l’autruche, et vous le savez bien au fond  de vous-même.